lundi 14 octobre 2019

Tous ethnologues? La place du symbolique


Quelle est la différence entre un sociologue et un ethnologue  ? Il y en a de moins en moins dit-on aujourd’hui. L’un comme l’autre font du terrain, recueillent les témoignages oraux, travaillent sur les histoires de vie ... Je réfléchis à cette question  en lisant le passage suivant consacré à l'origine des envies (taches de naissance sur la peau) dans la pensée folklorique :
« La mère de Mme Autardet, enceinte d’elle, était allée à Echalot – village que l’on atteint par les bois -, en chemin elle vit un écureuil, voulut l’attraper mais n’y parvint pas. De désespoir, elle porta la main sur son visage et se mit à pleurer. L’enfant naquit avec la tache velue sur le visage »*. 

La différence entre le sociologue et l’ethnologue réside dans la manière de traiter ce genre de matériaux**.

*Yvonne Verdier, « Les femmes et le saloir », in T.Joas, M.-C. Pingaud, Y. Verdier, F Zonabend, Une campagne voisine, Paris, MSH,  1990
** Il y en a plein d’autres, bien entendu.

samedi 12 octobre 2019

Trois façons de papillonner




J’ai entendu dire l’autre soir, mais j’ai peut-être mal compris, qu’il existe trois types de papillons. Il y  en a qui ont une mâchoire pour broyer leur nourriture, d’autres qui ont une trompe pour la sucer. Le troisième modèle n’a ni trompe ni mâchoire.   Il fait le plein au départ et vit tant qu’il y a du carburant. Jean de La Fontaine en aurait tiré une morale.

mercredi 9 octobre 2019