samedi 14 juillet 2018

Une sale bête : l'envie (treizième épisode)



Le griffon blanc souriait vaguement

Bref, il devenait de plus en plus évident que l’activité principale du griffon blanc, en dépit de ses promesses, consistait à jalouser son collègue et à lui compliquer la vie. Il fallut donc les séparer. Un amateur de griffons blancs ami de Monsieur Olivier accepta d’adopter le paranoïaque jaloux car « quoi qu’il en soit, il est issu d’un chenil très réputé ».  Le jour du départ, le griffon  affichait un petit sourire énigmatique. On se demandait  s’il était heureux de recommencer une nouvelle vie loin de « son tortionnaire » où désespéré à l’idée de ne plus pouvoir compter sur le braque pour décharger sa haine et justifier ses échecs.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire