vendredi 26 avril 2019

Le complot de Notre-Dame




Paris. Pigeon pyromane  faisant le guet sur un bâtiment religieux

À l’époque du yéyé, Edgar Morin expliquait la célèbre Rumeur d’Orléans* par l’angoisse : « D’où viennent ces angoisses ? Des menaces extérieures qui planent sur le monde ? Des déracinements non compensés par de nouveaux enracinements ? Du réseau serré de micro-répressions par lesquelles il faut acheter les avantages et les sécurités de la vie urbaine ? »**. Même pour l’incendie de Notre-Dame c’est l’angoisse, peut-être,  qui nous fait préférer la théorie du complot à la banalité tragique d’une cause accidentelle.  L’angoisse ou l’ennui.

* On avait accusé  des commerçant juifs  de kidnapper leurs clientes pour les envoyer en sous-marin vers des lieux de prostitution exotiques. Ce délire collectif a proliféré un peu partout. J’en connais aussi une version romaine (mais avec des Arabes à la place des Juifs).

**Edgar Morin, La rumeur d’Orléans, Paris, Seuil, 1969.p. 106

Aucun commentaire:

Publier un commentaire