mercredi 3 avril 2019

L’esprit de la montagne (serions nous animistes ?)




En venant des Alpes on peut trouver la dénomination « Monts d’Arrée » quelque peu grandiloquente. Lorsque  les  Bretons décrivent ce massif comme un espace féerique et envoûtant on  se dit qu’ils exagèrent (à la manière des Italiens). Et pourtant c’est vrai :    les Monts d’Arrée ont une âme*. On s’y rend une fois, on tombe sous leur charme,  et on  prend l’habitude d’y revenir. On trouve ça naturel **.

* Est-ce un propos animiste ?

** Est-ce un propos naturaliste ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire