mercredi 2 octobre 2019

Au cas où (les pouvoirs des plantes)



La foire de Saint Michel, à Brest. Je tombe sur un stand ésotérique. Il y a des pierres pour devenir riches, beaux et intelligents, on n’a qu’à choisir. Il y a même du végétal : la racine du sanglier. « T'as mal où » ? Ça soigne tout, paraît-il. Je jette un coup d’œil sur le net et je la trouve tout de suite. Il s’agit du tamier (Tamus communis). Je découvre également son nom vernaculaire. On l’appelait  « l’herbe aux femmes battues ».
C’est dire si c’était fréquent.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire