samedi 7 avril 2018

La fin des paysans (mais ce n'est pas grave ...)


 

Image empruntée au site : http://www.atlantico.fr/pepitesvideo/impressionnantes-images-vols-etourneaux-en-israel-618522.html

Dans un passage célèbre de Tristes Tropiques  Claude Lévi-Strauss regrette la disparition des cultures amérindiennes qu'il compare à des  fleurs fragiles "qu'on préservait, qu'on développait à grand-peine dans quelques coins abrités riches en espèces rustiques, menaçantes sans doute par leur vivacité, mais qui permettaient aussi de varier et de revigorer le semis"*.
Depuis qu'on a réalisé que tout groupe humain, même le nôtre,  peut être soumis au regard anthropologique (c'est la découverte de l'eau tiède mais on trouve ça très malin  ... ) certains disent qu'au bout du compte il ne faut pas dramatiser : "si des cultures meurent,  d'autres se créent" : celle des pêcheurs no-kill, par exemple, des agriculteurs bio, des collectionneurs de cartes postales en noir et blanc, l'association syndicale des propriétaires, l'amicale des plaisanciers, la Ligue des rouquins ...

Je viens de lire que le dernier exemplaire mâle de rhinocéros blanc septentrional est passé de vie à trépas.  Ce n'est pas grave, nous pourrons mieux nous concentrer sur l'éthologie  des étourneaux (Sturnus vulgaris) qui, en revanche, ne font qu'augmenter. Et en plus, ne soyons pas racistes, une vie est toujours une vie ... .

Claude Lévi-Strauss, Tristes Tropiques, Plon, 1955, p. 37


In un celebre passaggio di Tristi tropici  Claude Lévi-Strauss lamenta la scomparsa delle culture amerindiane  che paragona a dei fragili fiori “che si sviluppavano faticosamente in qualche angolo protetto ricco di specie rustiche, certo minaccianti nella loro vitalità ma che permettevano anche di rinvigorire e variare le sementi”. Da quando si è capito che ogni gruppo umano, anche il nostro,  può essere sottoposto allo sguardo antropologico (è la scoperta dell’acqua calda, ma ad alcuni sembra una gran trovata) c’è chi dice che in fondo non bisogna drammatizzare : “se delle culture muoiono altre, contemporaneamente, nascono” : la comunità dei dei coltivatori bio, per esempio, quelle dei pescatori no-kill e dei collezionisti di cartoline, l’associazione dei proprietari edili, il club dei sosia di Elvis Presley ...
Ho appena letto che l’ultimo esemplare maschio di rinoceronte bianco settentrionale è passato a miglior vita. Non è poi così grave, avremo più tempo per studiare l'etologia degli stornelli (Sturnus vulgaris) che, in compenso, non fanno che aumentare. Senza dimenticare, per non essere razzisti, che una vita è sempre una vita … 
  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire