mercredi 6 juin 2018

Une sale bête : l'envie (épisode n. 3)



Braque allemand exerçant avec passion son métier et ne comprenant pas la haine du griffon blanc.

L’étape suivante, dans les fantasmes de ce griffon paranoïaque, fut l’élaboration d’une théorie du complot : « Si l’autre réussit, c’est qu’on le privilégie. On le caresse plus que moi, on lui donne à manger plus qu’à moi, on lui parle plus qu’à moi. Et qu’est-ce qu’on lui chuchote à l’oreille, tout doucement pour que je n’entende pas ?  On lui suggère les lieux où on a lâché le gibier, c’est évident. Il suffit de voir l’assurance avec laquelle, ponctuellement,  il se dirige   où moi même je voulais me rendre. Ce chien me copie ! ».

Aucun commentaire:

Publier un commentaire