mercredi 26 août 2015

Un porc au goût authentique

Dimanche, au marché, j'avais pour mission d'acheter un jambonneau. J'étais en retard et les animaux cuits, toutes espèces confondues,  avaient déjà été  raflés par mes concitoyens (les poulets rôtis en premiers, puisqu'ils sont très "ergonomiques"et suscitent peut-être moins de compassion que les agneaux, les lapins et autres herbivores poilus). J'ai néanmoins cherché à remplir ma mission. Au début de mon exploration j'avais repéré un cochon à la broche qui m'avait rappelé, dans son allure médiévale, la Porchetta que l'on vend dans certaines places italiennes, par exemple à Sienne. Lorsque je me suis résolu à l'acheter, il avait pratiquement disparu comme ce chameau sacrificiel décrit par William Robertson Smith, dont on ne retrouve à la fin de la cérémonie que les os parfaitement polis (cela se passait dans le désert du Sinaï au IVème siècle de notre ère). Bref, du porc rôti ne restaient plus que la tête et quelques lambeaux de viande. Avant moi il y avait un jeune couple. La femme a demandé au vendeur :
-Il a été élevé sur quoi, votre cochon?  Sur paille j'espère.
- Oui, enfin ... nous avons un bon fournisseur ...
- Pas sur caillebotis ?
- Ah non Madame, c'est un porc qui a du goût authentique. Vous verrez la texture.
La dame regardait soupçonneuse vers le porc dans la tentative d'établir la vérité, mais il ne restait pas beaucoup d'indices.
- Voulez-vous aussi de la farce?
- Ah non, merci, que de la viande. De toute façon, ce que je voulais savoir, surtout  ... Est-ce qu'il avait de l'espace pour lui, ce porc, ou c'étaient que 70 centimètres carrés?
- Ah, maintenant je comprends... Mais non,  Madame, on n'est plus dans les années quatre-vingts. Aujourd'hui on fait attention. Il a eu tout l'espace qu'il lui fallait.
Réconfortée, la femme a pris sa barquette en plastique, remplie de viande sans farce ni sauce, et est repartie la conscience tranquille.
Ce qui restait du porc regardait la scène d'un air sceptique.


Dans l'image (cliché de Jean-Michel Corbineau) : porc corse, de sexe féminin, qui au coucher du soleil pourrait être pris pour un sanglier.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire