dimanche 29 octobre 2017

Gallica


Conversation captée après la dernière rencontre de l'équipe nationale  :

- C'est drôle, quand même, d'avoir choisi un coq. Est-ce qu'il n'y avait pas mieux? Un lion, par exemple, un aigle,  même un cheval.
- "Oui, mais un coq, finalement, ce n'est pas n'importe qui. Il peut être méchant, eh, le coq.  Et il défend très bien son territoire".

- È strano, in ogni caso, aver scelto un gallo. Non c'era niente di meglio?   Un leone per esempio, un'aquila, magari anche un cavallo.

- Sì ma il gallo, in definitiva, non è mica l'ultimo venuto. Può essere cattivo, eh, il gallo . E difende bene il suo territorio.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire