mardi 5 mars 2019

Fakes News chez les Grecs anciens




A-t-on le droit de diffuser des contrevérités lorsque c’est pour la bonne cause ? Par exemple, a-t-on le droit d’affirmer que l’adepte du safari  tire sur des animaux « en voie de disparition » lorsqu’il  tue des lions qui ont été expressément élevés à des fins commerciales et dont la vente permet d’élever d’autres lions ?

Le Grecs ne croyaient pas forcément à leur mythes, dit Paul Veyne. Parfois il faisaient semblant d’y croire  pour des raisons de convenance, d'opportunité (je paraphrase). 

(cf. Paul Veyne, Les Grecs ont-ils cru à leurs mythes ?, Seuil, coll. « Points essais », 1992.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire