dimanche 16 septembre 2018

Nous irons tous au paradis (autour de l'alimentation bio)


L’autre jour - j’étais pressé -  j’ai acheté des pommes de terres dans une coopérative bio. À la caisse j’ai dû attendre un moment. Alors que la jeune fille avant moi était plutôt maigre, son caddy était obèse.  Il y  avait des pâtes bio, des céréales, bio, des fruits bio, du shampoing bio, du chocolat issu du commerce équitable, du papier de toilette éco-compatible et plein d’autres marchandises moralement irréprochables. « En achetant bio, me suis-je dit, on achète de l’espérance de vie ». Elle en a eu pour 75 euros.  


Cela m’a fait penser à l’époque où on achetait des indulgences pour aller au paradis.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire