dimanche 18 février 2018

La leçon de la dorade


Conversation entendue chez  la marchande de poissons :

- J’ai bien aimé le dorade de l’autre jour. Mais ces dorades de l’Atlantique, il faut quand même le reconnaître, sentent assez fort. Et ma femme m’a grondé.

- Vous n’avez qu’à la quitter.

Conversazione al mercato del pesce :

- L’orata dell’altro giorno mi è piaciuta molto. Ma queste orate dell’Atlantico, bisogna riconoscerlo, hanno un odore piuttosto forte.  E mia moglie mi ha sgridato.

- E allora la lasci.  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire